Tour de France

Le Tour de France est la course cycliste sur route la plus célèbre et la plus importante du monde. La course a lieu chaque année depuis 1903 (à l’exception des périodes de la première et de la deuxième guerre mondiale) en juillet. Pendant environ trois semaines, les cyclistes participent à la course, traversant le pentagone français en long et en large, et parfois les pays voisins.

 

L’idée est venue d’un jeune journaliste cycliste, Géo Lefèvre. Pour pallier la crise du journal pour lequel il travaille, il propose l’organisation d’un événement unique : une course cycliste par étapes à travers la France. Le cyclisme étant très populaire à l’époque, le journal, L’Auto-Vélo, a pu bénéficier d’une grande publicité et d’une augmentation substantielle des ventes.

 

Le journal se distinguait par le fait qu’il était imprimé sur du papier jaune, c’est pourquoi le maillot du coureur en tête du classement général était de la même couleur. Pour le même principe, le maillot rose du Giro d’Italia a la couleur de La Gazzetta dello Sport.

 

Les autres classements comprennent le meilleur grimpeur, le meilleur jeune coureur et la meilleure équipe. A chaque étape, le « Prix de la combativité » est également décerné au cycliste le plus acharné.

 

Pendant un certain temps, l’un des prix était décerné au dernier coureur du classement : la Lanterne Rouge. Le dernier cavalier à arriver portait un signe de reconnaissance rouge sous sa selle. La tradition voulait aussi qu’il parcoure la dernière étape avec une lanterne et un tour d’honneur à l’arrivée. Celle de la dernière place est donc toujours convoitée par les coureurs en quête de visibilité médiatique. Depuis 1980, cependant, afin de décourager cette pratique, les organisateurs ont décidé d’éliminer du Tour le dernier coureur classé de chaque étape.

 

Comme pour le Giro d’Italia, la course prend un tournant dans les étapes de montagne. Certaines montagnes sont devenues légendaires pour les amateurs de ce sport. Parmi les plus célèbres figurent le col du Tourmalet (2 114 m dans les Pyrénées), le col du Galibier (2 645 m dans les Alpes) et le Mont Ventoux (1 909 m en Provence).

 

Depuis 1975, la dernière étape du Tour se termine à Paris, dans le cadre des Champs-Elysées, pour le plus grand plaisir des touristes et des Parisiens.

Pour plus d’informations et d’événements à Paris liés au Tour de France, consultez la page Événements à Paris.