Quelles sont les lois sur l’utilisation des trottinettes électriques ?

Les trottinettes électriques ont envahi nos rues et modifié nos façons de nous déplacer. Cependant, avant de vous lancer à toute vitesse sur ces engins modernes, il est important de comprendre les lois qui les régissent. Voici ce que vous devez savoir pour rouler en toute sécurité et dans le respect des lois en vigueur.

Lois et réglementations à connaître avant d’utiliser une trottinette électrique

Distinction réglementaire entre le vélo et la trottinette électrique

Contrairement aux vélos, les trottinettes électriques, également appelées Engins de Déplacement Personnel Motorisés (EDPM), suivent un ensemble de règles spécifiques. Les deux moyens de transport sont autorisés sur les voies cyclables, mais se distinguent par des exigences en termes d’âge, de vitesse et de sécurité.

Lois sur l’âge minimal pour utiliser une trottinette électrique

Il est important de noter que l’âge minimal requis pour utiliser une trottinette électrique est de 12 ans. De plus, jusqu’à 16 ans, le port d’un casque absorbant les chocs est obligatoire. Les mineurs de moins de 12 ans doivent être accompagnés par un adulte lorsqu’ils utilisent une trottinette électrique.

Lois sur le port obligatoire du casque

Le port du casque n’est pas obligatoire pour les adultes lorsqu’ils roulent sur une trottinette électrique, cependant il est fortement recommandé. Pour les enfants de moins de 12 ans, par contre, le port d’un casque est obligatoire.

Les limites de vitesse applicables aux trottinettes électriques

La régulation de vitesse en milieu urbain

En milieu urbain, la vitesse maximale autorisée pour une trottinette électrique est de 25 km/h. De plus, lorsqu’on roule sur une piste cyclable en agglomération, la vitesse est limitée à 18 km/h. Faire du « slalom » entre les piétons à grande vitesse est considéré comme une infraction.

A lire  Comment entretenir les freins de votre trottinette électrique ?

Les sanctions en cas d’excès de vitesse

Le non-respect des limites de vitesse peut entraîner des sanctions, allant d’une contravention à une amende, voire une suspension du permis de conduire en cas de récidive. Les amendes peuvent varier de 35 euros à 1500 euros en fonction de la gravité de l’infraction.

Zone autorisée et interdite pour les trottinettes électriques

Usage des trottinettes électriques sur les trottoirs

Selon les lois en vigueur, circuler sur le trottoir avec une trottinette électrique est interdit, sauf si vous marchez à côté de votre trottinette. Une amende de 135 euros peut être imposée si cette règle n’est pas respectée.

Emprunter les pistes cyclables avec une trottinette électrique

Les trottinettes électriques sont autorisées sur les pistes cyclables. Cependant, elles doivent respecter les limitations de vitesse spécifiques à ces voies et ne pas gêner ou mettre en danger les cyclistes.

Utilisation des trottinettes électriques sur la chaussée

Les trottinettes électriques peuvent circuler sur la chaussée dans les zones où la limitation de vitesse est inférieure ou égale à 50 km/h. Elles ne sont pas autorisées sur les voies rapides, les autoroutes et les voies pour véhicules motorisés.

Equipements requis et sécurité des utilisateurs de trottinettes électriques

Équipements de sécurité pour les trottinettes électriques

Les équipements de sécurité minimale requis pour une trottinette électrique comprennent un klaxon, un frein efficace et des dispositifs réfléchissants. De plus, porter des gants de protection, un casque et un gilet de haute visibilité est fortement recommandé, particulièrement la nuit ou par mauvais temps.

Les obligations d’équipements lumineux pour une meilleure visibilité

Une trottinette électrique doit être équipée de feux avant et arrière, ainsi que de dispositifs réfléchissants. Ces équipements ont pour objectif d’améliorer la visibilité de l’usager et sa sécurité, notamment la nuit ou par faible luminosité.

L’importance de l’assurance pour les utilisateurs de trottinette électrique

Bien que l’assurance ne soit pas obligatoire pour les trottinettes électriques, elle est fortement recommandée. En cas d’accident, l’assurance peut couvrir les dommages causés à des tiers ou à la trottinette.

Les sanctions encourus en cas de violation des lois

Non-respect des règles de sécurité et conséquences

Le non-respect des règles de sécurité peut entraîner des amendes allant de 35 à 1500 euros. De plus, en cas de récidive, l’usager peut être interdit de conduire pour une période déterminée.

Sanctions en cas de circulation dans des zones interdites

Circuler dans des zones interdites avec une trottinette électrique est passible d’une amende de 135 euros. En cas de récidive, cette amende peut être majorée.

A lire  Trottinettes électriques vs Hoverboards

En conclusion, l’utilisation des trottinettes électriques donne lieu à un certain nombre de lois et réglementations à respecter. Connaître et comprendre ces réglementations est essentiel pour circuler en toute sécurité et éviter les sanctions. Alors avant de monter sur votre trottinette électrique, assurez-vous de respecter à la fois les règles de sécurité et les limites de vitesse, et souvenez-vous que le respect des autres utilisateurs de la route est primordial.