Quel VTT pour un débutant ?

Vous avez fait un petit essai pendant vos congés? Vous avez aimé? Et maintenant, vous voulez tenter l’aventure VTT? Et bien n’hésitez pas, trouvez vous un club, pratiquez le entre amis… Faites vous plaisir! En revanche, faites attention lorsque vous choisissez votre vélo de VTT. Quand on est débutant, il y a tellement d’informations à comprendre qu’il est souvent difficile de savoir ce qu’il faut acheter… ou pas!

Il va falloir se concentrer sur quelques critères de base qui vont vous servir dans votre achat : le type de pratique, les terrains sur lesquels vous voulez évoluer, la fréquence à laquelle vous allez en faire, autant de points à préciser pour profiter pleinement de votre nouveau passe-temps.

homme sur un vtt dans la montagne

Le VTT pour quelle pratique?

Avant de vous casser la tête à devoir choisir entre les roues, la transmission, les suspensions, les freins, voire même le cadre, il vous faut d’abord définir en premier ce que vous voulez faire avec votre VTT. 

En règle générale, quand on débute, on a tendance à s’attaquer à de la randonnée sur terrain plat (trail) ou en montagne (all mountain). Il existe au moins cinq types de disciplines de VTT. Chaque vélo présente des caractéristiques spécifiques. Vous avez déjà eu une approche du VTT dans notre article Le VTT c’est quoi? Cependant, nous allons vous faire un petit rappel sur le sujet.

Ainsi, nous trouvons :

  • le VTT de randonnée ou de trail. Il arrive nettement en premier car très populaire. Tout le monde peut le pratiquer ou presque.  Il se pratique sur tous les types de chemin. De fait, le vélo doit être polyvalent et confortable.
  • Le VTT de montagne ou all mountain : Comme l’indique le nom, il s’utilise en montagne. Ils sont caractérisés par une suspension avant et arrière efficace et de bons freins. Ils restent toutefois assez légers puisqu’entre 12 et 13 kg. 
  • le VTT de cross-country ou xc ou x-country : Plutôt réservé à la compétition, il se rapproche un peu du racing de BMX. Des pilotes lancent leurs machines sur un circuit qui présente des terrains assez variés, qu’ils doivent parcourir le plus rapidement possible. Si vous voulez voir la différence avec le BMX, vous pouvez lire notre article Qu’est-ce que le BMX?
  • Le VTT enduro se situe entre le VTT de randonnée et celui de descente. Les terrains de pratique sont plutôt de type descendant, donc escarpés et très techniques et “remontants” à d’autres.. 
  • Le VTT de descente ou downhill (dh): Pratiqué sur des pistes tracées en moyenne montagne, il implique des descentes nécessitant un vélo très particulier avec des suspensions à grand débattement, des freins surpuissants et souvent très lourds.
A lire  Tout savoir sur la fédération française de cyclisme

Donc, vous commencez à le comprendre, si vous habitez en montagne, le trail n’est peut être pas adapté, sauf si vous avez beaucoup de plat.  De plus, vous imaginez bien que le VTT de descente n’est pas non fait pour le premier des débutants.

Quels éléments pour bien choisir votre VTT?

Une fois votre pratique définie, vous allez pouvoir vous attaquer au vélo en lui-même. Même pour une même discipline, il existe des différences qu’il faut connaître avant de faire votre achat :

  • le cadre du vélo : La taille du cadre doit être adaptée pour que vous puissiez piloter votre VTT confortablement. Des indications des tailles sont données dans toutes les bonnes enseignes, mais nous vous proposons ce petit tableau de correspondance : 
Votre tailleTaille de cadre suggéréeTaille de roue suggérée
en cmen cmen pouces
150-155 cm33-36 cm (13″-14″)26″
155-160 cm35-38 cm (14″-15″)26″ ou 27,5″
160-165 cm38-40 cm (15″-16″)26″ ou 27,5″ »
165-170 cm40-43 cm (16″-17″)26″ ou 27,5″ »
170-175 cm42-45 cm (16,5″-17,5″)26″, 27,5″ ou 29″
175-180 cm44-47 cm (17,5″-18,5″)26″, 27,5″ ou 29″
180-185 cm46-49 cm (18″-19″)26″, 27,5″ ou 29″
185-190 cm49-52 cm (19″-20,5″)27,5″ ou 29″
190-195 cm51-56 cm (20,5″-22″)29″
195 cmab 56 cm (> 22″)29″

Les cadres se trouvent dans différents types de matériaux : aluminium, acier, carbone et même titane.

  • les roues : comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, la taille des pneus varie avec la taille du cadre, mais pas uniquement. Les pneus présentent des particularités selon le type de pratique. Ainsi, le 26” offre une meilleure agilité dans la conduite; le 27,5” est un pneu polyvalent à souhait et le 29” permet une grande capacité de franchissement.
  • la suspension : Étant donné que le VTT est un tout -terrain, il lui faut une bonne suspension. Elle est en général de deux types : semi-rigide et tout-suspendu. Dans le premier cas, la suspension est située à l’avant et destinée aux petits sentiers peu accidentés. La seconde est répartie entre l’avant et l’arrière du vélo. Elle offre une bien meilleure absorption des chocs. 
  • les freins : à disques ou à patins, ils sont à choisir en fonction du terrain sur lequel vous allez évoluer. Les freins à patins sont plus spécialistes du terrain sec, alors que les freins à disques sont efficaces quel que soit le terrain. Ces derniers sont de plus en plus utilisés, en version hydraulique ou mécanique. Nous en parlerons prochainement dans un autre article.
  • le débattement : sous ce nom un peu bizarre se cache le mouvement vertical de la suspension qui assure l’absorption des chocs. Il se compte en millimètres et varie entre 100 et 200 mm selon vos besoins.
  • le nombre de vitesses : La moyenne se situe entre 9 et 12 vitesses. La transmission y joue un rôle important et se fait au travers un double ou triple plateau selon le modèle choisi.
A lire  Quelles effets a le vélo sur la perte de poids?
homme qui fait du vtt sur un sentier dans la forêt

Quel budget pour un vtt débutant

Vous en trouverez pour tous les goûts : de moins de 400 euros à plus de 3000 euros. Alors débutant ou pas, faites attention quand même à ce que vous achetez. Les promos peuvent ne pas en être vraiment.

A moins de 400 €, votre budget ne sera pas au bord du gouffre financier. Cependant, vous n’aurez certainement pas la performance ni une vrai polyvalence. Mais pour un vrai débutant, qui n’ira pas en faire tous les jours, cela peut être une bonne idée, d’autant plus si vous tombez beaucoup au début. Vous n’aurez pas de regret si vous en cassez des pièces.

Si vous êtes déjà à fond dans votre nouveau sport, il va vous falloir envisager un vélo qui pourra être plus adapté à une pratique plus intense, sans passer directement par des modèles haut de gamme hors de prix. 

Si l’on veut résumer l’idée générale, vous aurez un vélo avec un cadre plus que correct en dessous de 1200 €, si vous voulez des composants qui suivent, allez jusqu’à 3000 €. vous aurez une belle machine qui devrait durer quelque temps. Au delà de 3000 euros, vous allez pouvoir vous faire plaisir en choisissant la marque haut de gamme de votre choix. Un bel investissement qui peut atteindre les 8000 euros!

Quel équipement pour faire du VTT?

Et oui, en dehors du vélo, il ne faut pas oublier tous les équipements de protection en plus. Cela va du casque, aux lunettes, aux chaussures, … Chacun séparément n’est pas forcément très cher mais si vous les ajoutez les uns aux autres, sans parler du prix du vélo, il faut prévoir un budget en plus non négligeable.

Il faut donc penser :

  • au casque : indispensable et obligatoire pour des raisons de sécurité évidente.
  • aux pédagles automatiques : elles ne sont pas nécessaires pour débuter, alors contentez vous de pédales plates de qualité, dans un premier temps. Si vous optez pour les pédales automatiques, vous pourrez faire plsu corps avec votre vélo et avoir un meilleur contrôle de celui-ci. 
  • aux chaussures : elles doivent être bien emboîtantes et confortables.
  • au cuissard : moulant, confortable et respirant, il devient vite indispensable.
  •  à la boîte à outils: toujours utile pour les petits dépannages sur les pistes : outils multi-usages, pompe, chambre à air, cartouche de CO2, …
  • le porte bidon : indispensable pour rester hydrater pendant votre excursion sportive.