Comment choisir sa trottinette électrique ?

Comment choisir sa trottinette électrique ?

Si vous en avez assez d’être serré comme une sardine dans les transports en commun, vous avez peut-être déjà réfléchi à un autre mode de locomotion. Bien sûr, il y a vos pieds… mais c’est vite fatigant. Pourquoi ne passeriez-vous pas à la trottinette (ou patinette) électrique ?

La trottinette électrique est un moyen de transport urbain devenu populaire en raison de sa commodité. C’est aussi une solution de transport abordable et fiable pour le consommateur. Cependant, quelle est sa véritable utilité ?

On peut mettre en avant que les trottinettes électriques offrent un service qui réduit la flotte de véhicules, le trafic et les émissions de CO2, mais pas uniquement. Les trottinettes électriques ne sont pas seulement pratiques, mais aussi respectueuses de l’environnement. En plus, elles ne prennent pas beaucoup de place du fait que de nombreux modèles peuvent se plier.

Nous allons jeter un petit coup d’œil sur ce nouveau mode de locomotion qui devrait améliorer vos trajets quotidiens et même les transformer en moments de plaisir.

Homme sur une trottinette électrique

Quels sont les avantages d’une trottinette électrique ?

La trottinette électrique est un engin très maniable. Elles sont beaucoup plus légères que les vélos et si vous voulez être sûr de l’avoir toujours avec vous, vous pouvez la plier et la mettre simplement dans un sac, sur un porte-bagage, dans le coffre de votre voiture ou même la transporter avec vous dans le métro.

La trottinette électrique est utilisable sur les pistes cyclables, permettant ainsi d’éviter quelques embouteillages fréquents en pleine ville

D’autre part, elles ne nécessitent pas beaucoup d’entretien. Leur moteur électrique est très efficace et ne nécessite pas de mises au point fréquentes comme les moteurs à essence.

Quel prix pour une trottinette électrique ?

Vous pouvez tout aussi bien trouver des modèles à 150 € ou à 3000 €. On vous rassure tout de suite, vous n’avez pas à casser votre livret d’épargne pour vous en offrir une correcte. Avant de vous lancer, il faut d’abord considérer quelques critères importants :

–         La marque fait souvent la différence

–         La réparabilité du produit

–         Les normes de sécurité CE.

Cela peut paraître évident mais de nombreux produits se trouvent sur la toile et ne sont pas du tout à acheter. Le prix peut être trompeur.

En réalité, comme tout produit deux-roues, la trottinette doit se choisir en fonction de son usage. Est-ce que vous allez l’utiliser tous les jours ou seulement le week-end ? Combien de kilomètres pensez-vous faire avec ? Sur quel type de voie vous allez rouler ? Bien sûr, comme tout le monde vous allez répondre et bien j’en veux une ultralégère, dernière génération, avec un moteur au top, une autonomie de malade et un confort au top. Nous n’allons certainement pas pouvoir vous donner la solution de vos rêves, mais au moins vous aidez à vous donner les éléments importants à prendre en compte pour faire votre choix.

Quelle distance pouvez-vous faire avec votre trottinette ?

L’autonomie peut varier énormément d’un modèle à l’autre. Si vous devez régulièrement faire de longue distance, il va vous falloir une très grande autonomie. La première étape est de se poser et de faire la liste de ses trajets réguliers sur une semaine voire deux. A partir de là, calculez le nombre de kilomètres moyens que vous allez être amenés à faire par jour. Certaines statistiques nous disent que 77% des utilisateurs roulent plus de 5 km par jour et 40% dépassent même les 10 km par jour.

Il est évident que plus la distance parcourue par jour est importante, plus le choix de l’autonomie devient essentiel. Vous pouvez aussi y ajouter le confort de conduite, qui va vite devenir important aussi.

Quel type de trajet empruntez-vous ?

Le type de route que vous allez emprunter a aussi son importance. Prenez-vous des routes avec des côtes ou des descentes ? Devez-vous quand même faire un trajet en transport en commun ? Si vous avez des côtes à monter, toutes les trottinettes ne sont pas faites pour. Il va vous falloir vous pencher sur le rapport puissance/voltage. Dans ce cas, il va être nécessaire de mettre l’accent sur une trottinette électrique puissante qui va permettre d’avoir un fort couple d’accélération. En résumé, il faut un engin qui a de la reprise.

Donc ce à quoi il faut faire attention c’est la puissance (ou le couple d’accélération). Ne vous faites pas avoir par la puissance du moteur exprimée en Watt, sans autre indication. Vous devez avoir le voltage : 24, 36 ou 48 V), la gestion de l’électronique contrôleur et la configuration d’un soft. Ce sont des minimums qui font une énorme différence et qui peuvent induire des pertes de charges.

Quel poids peut peser une trottinette ?

Et bien là c’est une surprise. En règle générale, le poids varie de 7 à 20 kg. Et certaines peuvent même atteindre 24, voire 40 kg ! Alors c’est vrai on a tous tendance à se dire qu’une trottinette ultralégère ce serait plutôt l’idéal, surtout si l’on a à la porter dans les transports en commun ou si l’on habite une tour de 20 étages, que l’on doit monter ou descendre à pied.

Elles sont classées en trois catégories :

–          De 9 à 13 kg, elles sont dites ultra légères. Elles sont faciles à porter.

–         De 13 à 19 kg, dites légères. Le portage quotidien peut vite devenir difficile, mais en occasionnel c’est faisable. En général, ces trottinettes offrent certains avantages d’autonomie et de confort avec des roues de 10 pouces.

–          Au-delà de 20 kg, elles relèvent plus du transportable que du portable.

Au critère du poids s’ajoutent l’encombrement et l’équilibrage des poids de l’engin. Ces deux aspects ont leur importance quand vous êtes amenés à porter souvent votre engin. Certaines trottinettes possèdent une poignée de portage pour équilibrer les poids.

Quelle vitesse peut-on faire en trottinette électrique ?

La grosse déception pour certains, la réglementation demande que toutes les trottinettes électriques doivent être bridées par le constructeur à 25 km/h. Alors, cette limite de vitesse ne concerne que les véhicules qui doivent rouler sur la voie publique.

Certains engins ne sont pas soumis à cette règle puisque si vous en faites sur un terrain privé ou si vous faites de la compétition sportive, vous trouverez des trottinettes qui vont jusqu’à 45 km/h. Les plus rapides vont même jusqu’à 90 km/h. Mais elles ne restent destinées qu’aux circuits spécialisés. Si vous êtes pris sur la route avec l’un de ces petits bolides, attendez vous à une amende salée.

Quel confort peut-on avoir en trottinette ?

Quand on voit une personne sur une trottinette, on ne se pose pas forcément la question du confort. Et pourtant ! Si vous ne voulez pas avoir les bras et les jambes vite douloureuses en fin de trajet, le confort a plus que son importance. C’est la où la taille et la nature des pneus jouent leur rôle, entre autres, sans oublier l’ergonomie et la position de conduite.

Pour les pneus, vous avez différentes catégories de matériel : pneus de 6 pouces en gomme jusqu’à pneus avec chambre à air de 10 voire de 12 pouces. Les premiers sont pleins et les seconds sont gonflables. Les pneus gonflables permettent de diminuer les vibrations dues à l’état de la route que vous empruntez. Ils offrent une sensation de conduite plus souple et une meilleure stabilité, et cela que vous ayez ou non des amortisseurs montés sur votre trottinette.

Les amortisseurs peuvent aussi jouer leur rôle. Là aussi vous en avez de différents types : mécaniques (ressorts) ou bras oscillant. Mais rien ne vaut des pneus gonflables.

Quant à l’ergonomie et au confort de la position de conduite, rien ne vaut un essai en magasins pour que vous puissiez juger vous-mêmes si la forme du guidon plus ou moins large vous convient, la localisation de l’accélérateur, à l’index ou sous le pouce, la taille du plateau om vous allez placer vos pieds, l’emplacement du moteur, à l’avant ou à l’arrière, … Et bien sûr, votre morphologie jouera aussi son rôle dans le choix de la trottinette de vos rêves, donc là, pas de recours, il vous faudra faire un petit tour dans un magasin spécialisé pour vous faire votre avis !

Conclusion

Vous avez compris que le choix d’une trottinette est nettement plus complexe qu’il en a l’air. Il vaut mieux éviter d’aller prendre la première qui vous fait de l’œil dans la vitrine sur un coup de tête.